Suivre

Bonjour ,
Dès aujourd'hui, alors que la commence à rentrer de plus en plus dans nos vies et alors que le commence à s'en emparer, je voudrais créer un nouveau laboratoire du qui travaillera à l'élaboration d'un code éthique pour les logiciels libres en les protégeant. C'est très important et encore plus avec l'avènement de l' et des /#implants électroniques.
Ceux qui veulent me rejoindre peuvent répondre.

cela fait suite à une discussion que j'ai eue avec @bonob0h . C'est peut-être un projet ambitieux, mais il est nécessaire de le faire.

Bon, sur ce sujet, personne ne m'a vraiment répondu... :-) sauf @bonob0h !

Merci aux repoueteur :-P

Je retenterai à un autre moment. Je pensais juste que ça allait mobiliser beaucoup plus de gens, comme @Framasoft ou les @ChatonsOrg . 😕

@frju365 @bonob0h @ChatonsOrg
(ici Pouhiou) c'est un peu ça : si on n'arrive pas à comprendre ce dont il s'agit et vu qu'on est 35 membres à tenir à bout de bras les 50+ projets de Framasoft , on va continuer à avoir le nez dans le guidon et même pas voir passer le pouet...

@Framasoft @bonob0h @ChatonsOrg
L'objectif est de créer une organisation afin dans un premier de réfléchir sur l'avenir du logiciel libre face aux nouvelles qui arrivent tou droit de l'IA. Ce sera peut-être l'occasion de créer un nouvelle licence. L'objectif est d'ajouter un sens éthique aus logiciels libres, et surtout à ceux qui seront utilisés dans les différents sys robotique/politique...

@Framasoft @bonob0h @ChatonsOrg Par exemple, éviter que des environnement de virtualisation puisse supprimer des emplois par leur mauvaises utilisation, éviter en fait que le logiciel soient utiliser de la mauvaises façon contre une société et contre des gens. L'objectif est donc avant tout, non pas de restreindre la licence GPL, mais de lui ajouter un code éthique, ou produire ce qu'on appellera l'intérêt commun (formule de @bonob0h ) Cela s'adresse à tout le monde...

@Framasoft @bonob0h @ChatonsOrg Plusieurs points peuvent être intéressants : la sécurité du développeurs au niveau du développement à court terme, mais aussi la sécurité à long terme (par exemple, éviter qu'un logiciel soit repris par une entreprise et permettent des activité qui nuiraient à sa communauté - on a beaucoup d'exemples aujourd'hui)

@Framasoft @bonob0h @ChatonsOrg Voilà... après on peut en réfléchir ensemble. L'idée est que ça devient de plus en plus urgent, autant pour des logiciels libres que pour des logiciels moins libres. 😕 (à étendre à l'idée d'un code éthique indépendant qui s'appliquerait à tous les logiciels d'intérêt commun...)

@ButterflyOfFire j'ai fait un résumé plus haut en répondant à Frama ;).


On peut très largement en discuter. Mes explications sont d'ailleurs pour l'instant trop larges et nécessite des améliorations peut-être : @bonob0h ? ;)

@frju365 @ButterflyOfFire @bonob0h
(Pouhiou here) En effet, l'idée est intéressante. Clairement, nous (Frama) n'avons pas le temps/les moyens/les épaules de la mener (nous n'avons le temps de rien avant 2020-2021).
Mais s'il y a besoin qu'on donne un coup de main/participe au coup par coup ben faut nous dire le QQQOCP (qui quoi quand où comment pourquoi) sur contact.framasoft.org, et on fera de notre mieux pour contribuer selon ce que l'on peut !

@Framasoft @frju365 @ButterflyOfFire @bonob0h
Je prend mon profil perso pour ajouter que c'est compliqué de bien se comprendre via des pouets... Par exemple tu utilises plusieurs fois les notions de "bien" et de "mal", et je crois que ce sont des résumés de ta pensée.

Car perso définir ce qui est bien ou mal relève de la morale, alors que je tends plus vers l'éthique, moi...

Mais ça c'est juste un parenthèse pour illustrer ce que je veux dire...

1/2

@Framasoft @frju365 @ButterflyOfFire @bonob0h

A savoir que des gens qui ont une idée qui peut changer le monde, j'en vois tous les jours parfois dans le miroir (on peut monter un club avec des t shirts et tout).

Ce qui fait la différence, pour moi, c'est de se poser pour préciser cette idée, en décrire les prémices de manière claire (concise) puis détaillée (longue), et de faire un QQQOCP pour trouver comment la mettre en application, ce qu'on a, ce qu'il manque, etc.

#mesdeuxjunes

@Pouhiou @Framasoft @ButterflyOfFire @bonob0h Oui, c'est ce que me disait @bonob0h à juste titre. Mais je voulais d'abord avoir la température et pouvoir en discuter comme je le fais là pour résoudre les premiers problèmes, et pouvoir s'organiser pour les clarifier. Oui, bien-sûr, "bien" et "mal" nécessitent une évaluation des cas, et de multiples tests, et c'est souvent plus gris que noir ou blanc :P J'ai +que vulgarisé. On fera un note plus complète.

@Pouhiou @Framasoft @ButterflyOfFire @bonob0h @aleks

Mais déjà, vous avez mis en avant les points importants, et je vous en remercie ! 🙂

Justement, je ne vois pas pour l'instant comment la mettre en oeuvre, à part réunir dans un premier temps, autant de juristes, que de dev, que d'utilisateurs pour pouvoir mettre en forme tout ça.

@frju365 Des détails, le sujet et l’idée m’intéressent. Je n’ai pas vu passer ce pouet :)

@frju365 @Framasoft

Pour répondre perso, et parce que j'ai un peu réfléchit au sujet (mais pas trop lu de biblio sur le sujet), pour moi clairement, il faut oublier le "logiciel libre".

On fait une fixation sur le "logiciel" et le "libre", mais je pense qu'en 2019 c'est assez clair que ce combat pour le logiciel libre est périmé. C'est hors-sujet maintenant.

Pourquoi ?

(1/?)

@frju365 @Framasoft

1) Parce que à l'ère du cloud où l'essentiel des services sont "en ligne", on s'en fout d'avoir accès au code source ou non. Un adminsys peut héberger un "logiciel libre" mais modifier le code sur sa machine, et tu n'en sauras jamais rien.

(2/?)

@frju365 @Framasoft

2) Qu'est-ce qui est libre dans le logiciel libre en fait ? Ce sont avant tout le logiciel et les devs, mais pas tellement les utilisateurs ... Qu'est-ce que ça veut dire pour un user d'être libre ? La liberté 0 est en pratique assez peu respectée (UX, accessibilité, ...) et nombreux sont les dev de logiciels libre qui pensent que tout cela devrait rester "apolitique" (sigh)

(3/?)

@frju365 @Framasoft

3) Framasoft aime dire que "Libre = OpenSource + éthique", mais concrêtement le logiciel libre (les 4 libertés et les licences) ne pose aucune contrainte sur "l'éthique". Aujourd'hui tu peux faire un logiciel en AGPL qui inclut des trackers Google et appeller ça du libre, mais c'est pas l'esprit. Donc il faudrait définir quelle est cette "éthique" dont on parle tout le temps mais que personne ne sait définir.

(4/?)

@frju365 @Framasoft

4) Conséquence de 1,2,3 : on comprends bien que le problème dépasse tout le cadre du simple "logiciel" et doit être étendu à tout : gouvernance, design/UX, éthique, décentralisation, chiffrement, et respect de l'utilisateur... Ce qu'il faut définir, ce sont ces "technologies communes et éthiques" derrière lesquelles se cachent à mon sens une idéologie libertaire...

(5/5)

@frju365 @Framasoft

La technologie, à chaque instant où elle est designée, véhicule un modèle politique.

Pour caricaturer (mais pas trop), quand on défends le logiciel libre (au sens idéologique), on défends une conception des technologies qui véhicule des idéaux de société libertaire.

Quand d'autres défendent l'open source, au sens technique et juridique, c'est la même chose que le libre, mais au sens idéologique c'est généralement libéral. Leur "éthique" à eux est juste différente.

@frju365 @Framasoft

That's my 2 junes, peut-être que je suis complètement à côté de la plaque ;P

@aleks @frju365 @Framasoft

Non… je pensais que @pyg était en congé, mais en fait il a ouvert un autre compte pour nous faire une blague, heim, c'est ça ? Allez, on t'a reconnu. 😃

@fredurb1

J'aurai pu, mais même pas ;)

Cependant, il est vrai que je partage totalement l'avis de @aleks ;)

Juste, je suis contraint de faire gaffe entre la parole perso et celle de l'asso, mais on en reparle dans quelques jours ! 😏

@aleks @frju365 @Framasoft

@aleks @Framasoft En fait, la réponse à apporter est de dire qu'on créer un logiciel d'intérêt commun. Après, non, l'objectif n'est pas d'être apolitique mais combler un lacune selon moi du logiciel libre (et opensource) qui par ses libertés a oublié le côté humain (du moins pour ce qui est de l'aspect pluriel de ces côtés) et qui aujourd'hui (toujours selon moi) menace les développeurs d'IA, de réalité virtuelle, d'outils performants pour les cloud... etc. ...

@aleks @Framasoft ... et qui ont par exemple dans certains cas contribué à la suppression d'emploi, à la déconstruction sociale,...

À propos de ce "bien", dont je parlais avec @Pouhiou ... en fait, c'est assez simple (pour moi, là maintenant ;-)) : ce qui est bien c'est tout ce qui ne nuit pas, et qui ne nuira pas à la société et à ses citoyens.

@frju365

@aleks @Framasoft

Oui sauf que la question est hautement politique... Si je te dis que c'est "mal" d'intégrer à la conversion les feminazies et les gaygétariens (j'en suis) car iels vont nuire à la langue française et vouloir subvettie les esprits de nos pauvres enfants...

Du coup, ça pose des questions importantes : autour de quoi on se rassemble, qu'est ce qu'on exclut ou refuse...

@frju365 @aleks @Framasoft
(suite après mon rdv) Pour l'instant, on voit une culture politique (le capitalisme de surveillance) et une contre culture politique (la société de contribution)... On voit les mécanismes et les systèmes qui s'incluent d'as l'une ou l'autre de ces cultures...
Mais de la à définir des règles, des bien et des mal, il y a un énorme travail à fournir...

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
ABLD Organization

Ce site est une instance privée de l'ABLD organisation. Cette organisation a pour but de rassembler les développeurs et traducteurs autour de mêmes projets afin de développer ensemble des logiciels ayant un grand potentiel tout en apprenant. L'ABLD rassemble aussi des professeurs de lettres, mathématique et des scientifiques afin de permettre un élargissement de la connaissance dans tous les domaines. Bienvenue à tous !